Acceuil

Opération de sensibilisation au lavage régulier des mains dans les écoles de Port-au-Prince

Le bureau sanitaire communal de Port-au-Prince et PESADEV (Perspectives pour la santé et le développement) ont commémoré, ce lundi 15 octobre 2012, la 5e  Journée mondiale de lavage des mains sur le thème "Lave men ak savon ak dlo pwòp bare mikwòb". À cette occasion, les deux organismes  ont organisé conjointement diverses activités dans une vingtaine d'écoles de Martissant, de Cité de Dieu, de Cité de l'Éternel et de Cité Plus, notamment des démonstrations de lavage des mains.

En début de journée, Weaver Destin et Marie Rose Bonnet, respectivement directeur exécutif de PESADEV et responsable du bureau sanitaire communal de Port-au-Prince, ont rencontré plusieurs directeurs et professeurs d'école. Ils ont mis l'accent sur l'importance des séances de  sensibilisation au lavage des mains en salle de classe.  D'après le directeur du PESADEV, les institutions voulaient profiter de cette journée mondiale pour initier une pratique qui sera très bénéfique aux écoles en particulier et à toute la communauté en général.

Par ailleurs, environ une vingtaine de brigadiers ont été déployés dans les différentes écoles en vue de sensibiliser les écoliers à la nécessité de se laver les mains régulièrement, ainsi que pour organiser des démonstrations de lavage des mains à l'intention des élèves et des professeurs.

"Nous avions choisi les élèves parce que nous sommes sûrs qu'en rentrant à la maison, ils vont faire passer le message...", a déclaré Miss Bonnet, lors de sa visite au collège frère Jean Marie, à Martissant 7.

De plus, Miss Bonnet a promis que le bureau, grâce au support du PESADEV, fera en sorte que les écoles sélectionnées aient la possibilité de poursuivre les activités de lavage des mains durant, au moins, les quatre prochains mois.

Fondée en 2002,  PESADEV est une organisation qui œuvre dans le domaine de la santé. PESADEV travaille activement dans la lutte contre le choléra de concert avec près de 40 organisations de base dans les quartiers vulnérables. Selon le directeur Destin, les organisations bénéficiaires reçoivent un support technique, logistique et parfois financier.

Source : http://www.lenouvelliste.com/article4.php?newsid=109950
Nos Projets
Forum
Photos
Le Saviez-Vous?